EN

Faire un don

Essais cliniques du RRMC

Traitements susceptibles de changer la vie de patients canadiens : nouvelles sur les essais cliniques en cours du Réseau de recherche de Myélome Canada

Le Réseau de recherche de Myélome Canada (RRMC) permet à des centaines de patients de participer à des essais cliniques canadiens et novateurs dans ses 24 centres établis dans 9 provinces du Canada. Ces essais sont tous destinés à améliorer les résultats pour les patients canadiens en faisant évoluer les protocoles thérapeutiques du myélome, en influençant les politiques de prise de décisions gouvernementales sur le remboursement des médicaments, et en permettant l'accès à des traitements susceptibles de changer la vie des patients.

MCRN 001 - L'essai BuMel

Lorsque ce protocole d'essai a été développé en 2012, la plupart des patients canadiens n'avaient pas accès au traitement d'entretien au lénalidomide (Revlimid). Cet essai aura permis au RRMC d'offrir ce traitement à des patients nouvellement diagnostiqués suite à une chimiothérapie à forte dose (autogreffe de cellules souches). Il a également permis au RRMC de lancer un nouvel outil prometteur pour la prise en charge du myélome - MRD (maladie résiduelle minime). L'essai était aussi destiné à évaluer l'efficacité d'un régime de conditionnement modifié en intégrant du busulfan à une dose réduite de melphalan.

Cet essai de phase II a été réalisé dans 10 centres canadiens. Après une induction à base de bortézomib, le plus souvent CyBorD (cyclophosphomide, bortézomib et dexaméthasone), et en l'absence de progression de la maladie, les patients ont reçu du busulfan combiné à un conditionnement au melphalan, suivi d'une autogreffe de cellules souches. Cent jours après la greffe, les patients ont reçu du lénalidomide (Revlimid) à des doses de 10 mg par jour pour commencer, augmentant progressivement les doses jusqu'à 15 mg par jour après 3 cycles (lorsqu'approprié), et ce, jusqu'à ce que la maladie se mette à progresser.
Dre Donna Reece

La chercheuse principale de cette étude est Dre Donna Reece du Princess Margaret Cancer Centre.

Plus de 77 patients canadiens ont été recrutés aux emplacements suivants :

  • Saint John - Hôpital régional de Saint John
  • Halifax - Centre des sciences de la santé Queen Elizabeth II
  • Vancouver - Hôpital général de Vancouver
  • Montréal - Hôpital Maisonneuve-Rosemont
  • Edmonton - Cross Cancer Institute
  • London - London Health Science Centre
  • Saskatoon - Saskatoon Cancer Centre
  • Ottawa - Hôpital général d'Ottawa
  • Toronto - Hôpital Princess Margaret
  • Montréal - Centre universitaire de santé McGill

L'étude a fait l'objet de présentation par affiches dans le cadre de plusieurs événements scientifiques, dont la conférence de l'American Society of Hematology (ASH) et l'International Myeloma Workshop (IMW).

MCRN 002 - L'essai STOMP

Dre Christine Chen

L'essai MCRN 002, dirigé par le Dr Nizar Bahlis de Calgary et la Dre Christine Chen de Toronto, joue un rôle de premier plan dans le développement clinique d'une nouvelle molécule prometteuse, selinexor (KPT-330), le premier composé inhibiteur sélectif de l'export nucléaire (SINE™) développé par Karyopharm Therapeutics à Boston. Cela aura permis aux patients admissibles à travers le Canada d'avoir rapidement accès à un traitement novateur.

Dr Nizar Bahlis

L'essai de phase II combine selinexor, avec la dexaméthasone et un traitement à base de bortézomib, de lénalidomide ou de pomalidomide pour les patients atteints de myélome en rechute ou réfractaire. Tous les traitements sont administrés par voie orale, à l'exception du bortézomib, qui est administré par injection sous-cutanée.

Jusqu'à présent, plus de 75 patients des centres suivants ont participé à l'essai :

  • Tom Baker Cancer Centre, Calgary
  • Cross Cancer Institute, Edmonton
  • Vancouver General Hospital, Vancouver
  • CancerCare Manitoba, Winnipeg
  • Hôpital Memorial de Terre-Neuve, St John's
  • Centre des sciences de la santé Queen Elizabeth II, Halifax
  • Princess Margaret Cancer Centre, Toronto
  • Hôpital Maisonneuve-Rosemont, Montréal
  • Hôpital Royal Victoria/Université McGill, Montréal
  • Saskatchewan Cancer Agency - Allan Blair Cancer Centre, Regina

MCRN 003 - the KCd Trial

Dr Chris Venner

Le carfilzomib (Kyrpolis), un nouvel inhibiteur du protéasome, a été approuvé par Santé Canada en janvier 2016, mais n'est encore financé par aucun régime provincial d'assurance-médicaments. L'essai MCRN 003 donne accès à ce nouveau médicament aux patients admissibles, avec la triple association du carfilzomib, de la cyclophosphamide et de la

dexaméthasone.On pense que la cyclophosphamide a des propriétés immunomodulatrices et constitue une option plus rentable par rapport aux autres triples associations avec le carfilzomib ayant été étudiées.


La fréquence de dosage du carfizlomib actuellement approuvée est de deux fois par semaine. L'essai évalue un schéma posologique d'une fois par semaine qui, en plus d'être plus pratique pour le patient, offre un meilleur rapport coût-efficacité. Le coût d'ensemble de cette combinaison étant moindre, cela pourrait influencer de futures décisions de financement des médicaments par les provinces.

Dr Andrew Belch

L'essai est dirigé par le Dr Andrew Belch et le Dr Christopher Venner du Cross Cancer Institute d'Edmonton.  

Établissements participants:

  • Toronto - Princess Margaret Cancer Centre
  • St John's - Centre des sciences de la santé de l'Université Memorial (recrutement en attente
  • Calgary - Tom Baker Cancer Centre (recrutement en attente)
  • Ottawa - Hôpital général d'Ottawa
  • Edmonton - Cross Cancer Institute
  • Montréal - Hôpital Maisonneuve-Rosemont
  • Kingston - Hôpital général de Kingston
  • Halifax - Centre des sciences de la santé Queen Elizabeth II
  • Saint John - Hôpital régional de Saint John
  • Québec - Pavillon Hôtel-Dieu de Québec

Été 2017 : L'essai MCRN 004

Le daratumumab (Darzalex) est le premier anticorps monoclonal pour le traitement du myélome approuvé par Santé Canada. À l'heure actuelle, ce médicament n'est remboursé par aucun régime public d'assurance-médicaments, empêchant les patients dans le besoin d'en profiter. Dirigé par le Dr Michael Sebag au Centre universitaire de santé McGill à Montréal, l'essai MCRN 004 offrira non seulement l'accès au daratumumab aux patients admissibles à l'échelle du pays, mais il permettra également d'établir comment optimiser l'utilisation de médicaments coûteux en utilisant une approche rationnelle et efficiente. Plus de détails suivront sous peu.